Interview pour Formation-infographie : “Mon expérience en tant que graphiste”

Mon expérience en école de graphisme
31 juillet 2018
  1. Peux-tu te présenter en quelques mots ?
    Je m’appelle Justine et j’ai 24 ans. Je suis passionnée par la musique, encore la musique, mais aussi les jeux vidéos et jeux de société.

 

  1. Quelle a été ta formation ?
    J’ai d’abord fait un Bac L option DELC (droit et grands enjeux du monde contemporain) puis un Bachelor en Design Editorial et Edition Numérique (Bachelor of Arts) à l’Esten Sup’Edition de Tours.

 

  1. Quel métier exerces-tu aujourd’hui ?
    Je suis graphiste (et CM). Je travaille pour la société Winning Moves. C’est l’entité qui s’occupe de faire les jeux de société Hasbro (Monopoly, Cluedo, Top Trumps, Match…) personnalisés et sous licences comme Game of Thrones, Nintendo ou encore Harry Potter.

 

  1. Quelles sont tes principales tâches au quotidien ?
    Je m’occupe principalement de faire des maquettes de jeux (Monopoly et Top Trumps en particulier) personnalisées. Je m’occupe surtout de la partie BtoB. Pour simplifier, ce sont des jeux personnalisés pour les musées, villes et club de sport (Monopoly et Top Trumps PSG par exemple).

 

  1. Pourquoi as-tu choisi d’exercer dans ce secteur ?
    Parce que j’ai envie de faire rêver les gens. Je suis moi-même une “geek”, je joue beaucoup à la console et j’adore les jeux de société. Alors quand l’occasion de travailler dans ce domaine s’est présenté… J’ai foncé tête baissée.

 

  1. L’accès à l’emploi a-t-il été difficile pour toi ?
    Après avoir eu mon diplôme, j’ai effectivement mis du temps à trouver mon premier emploi. Il m’a fallu environ 1 an. C’était une période difficile et de remise en question. Nous sommes nombreux sur le marché…

 

  1. Quel est l’aspect de ton métier que tu préfères… Et celui que tu aimes le moins ?
    La partie la plus chouette est clairement la création. J’adore m’occuper des maquettes de Top Trumps (un jeu de bataille). La plupart du temps, je reçois les éléments et je fais ce que je veux.
    La partie la plus difficile est sans doute quand le client demande plein de modifications alors que la deadline approche, et qu’il n’est jamais satisfait… Ce qui arrive souvent. C’est un métier assez stressant.

 

  1. Es-tu intéressée par d’autres aspects et d’autres métiers dans l’univers de l’infographie ?
    L’infographie en elle-même justement. J’adorerai savoir réellement monter des infographies. Expliquer, démontrer des chiffres de manière ludique et sympa.

 

  1. Quels conseils pourrais-tu donner à une personne souhaitant se diriger vers ce secteur ?
    S’accrocher. Toujours. Le graphisme est un secteur très demandé, la concurrence est rude, et se démarquer est très compliqué. Je pense qu’il ne faut pas avoir peur de se diversifier et se renfermer dans un secteur précis. La partie humaine est selon moi également très importante. Il faut être très curieux.

 

  1. Souhaites-tu poursuivre ta carrière dans les même activités ou veux-tu te diversifier, changer d’univers, etc ?
    J’ai déjà travaillé dans un autre univers qui me plaisait beaucoup : la musique. J’ai adoré cette expérience et aimerais la tenter à nouveau en ayant plus d’expérience, en sachant mieux gérer la pression. Le secteur du voyage me plairait beaucoup également. Toujours dans le but de faire rêver les gens. C’est important de rêver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *